Environ 650 000 jeunes sont touches par cette operation, qui reste « securitaire » via toute la ligne, a certain M. Legault.

Environ 650 000 jeunes sont touches par cette operation, qui reste « securitaire » via toute la ligne, a certain M. Legault.

A lire aussi

  • Plusieurs parents avec bien des questions en suspens
  • J’ai vaccination des 5-11 annees va-t-elle ameliorer ca au Quebec?
  • Vaccin contre la COVID-19 pour les bambins: les dangers de complications graves quasi nuls

Mes autorites sanitaires ont deja decide d’un systeme a deux voies pour vacciner des jeunes : on va pouvoir prendre rendez-vous concernant Clic Sante Afin de une plage horaire a l’ecole ou en centre de vaccination. Ce seront des parents qui decideront si, oui ou non, leurs enfants vont pouvoir obtenir le vaccin. Au Quebec, le consentement parental reste exige avant l’age de 14 ans.

Mardi, la prise de rendez-vous avait deja pris le envol via Clic Sante. En ecoles, des formulaires de consentement vont i?tre achemines des votre semaine a toutes les parents, dans le but de commencer la vaccination le 29 novembre. Ceux-ci n’ont gui?re a s’inquieter, a maintenu M. Legault. « C’est normal qu’il y ait des parents encore qui se disent “je suis inquiet”, hein, on parle de nos enfants », a convenu l’elu caquiste.

« La question qui revient le moins rarement, c’est : “Est-ce que c’est utile de faire vacciner le enfant ?” Parce qu’on le sait, les risques Afin de des enfants paraissent bon nombre moins eleves que Afin de nos adultes, a-t-il ajoute. Par contre, il y a des enfants, a divers endroits au monde, qui ont eu des consequences, qui ont attrape la COVID, qui se paraissent retrouves a l’hopital, puis meme Il existe des cas ou ils font eu des effets a long terme. »

Le directeur national de sante publique, Horacio Arruda, espere voir la couverture vaccinale grimper promptement Afin de couvrir les milieux scolaires. « Actuellement, c’est un milieu ou ca circule nombre », a-t-il ajoute.

Le regard tourne par Noel

Le premier ministre s’attend par ailleurs a votre que J’ai vaccination des jeunes contribue a illuminer les reveillons. Mardi, il a encourage des Quebecois a envoyer leur enfant se Realiser vacciner, afin de permettre une revision des parametres sanitaires pour nos Fetes.

« Rencontrer sa grand-maman, et en tenir dans ses bras, […] ne pas avoir peur de donner la COVID a son grand-pere ou a sa grand-mere, j’imagine que ca a une certaine valeur pour des enfants », a-t-il avance.

Quebec n’a toujours pas etabli nos regles sanitaires exactes que devront suivre des Quebecois au cours des vacances hivernales. Il l’avait fait a J’ai fin du mois de novembre, l’an dernier, avant de proceder a une spectaculaire volte-face 2 semaines plus tard. « Si c’etait a refaire, je n’ouvrirais pas la porte », avait-il devoile, fameusement, en conference de presse.

C’est donc d’un pas prudent que Francois Legault a aborde le sujet des Fetes, jeudi. Il faudra etre legerement plus patient, a-t-il avoue.

« On ne souhaite pas faire comme l’annee passee d’ailleurs etre obliges de reculer. Donc, il faut se donner encore un petit peu de temps Afin de voir aller ca, a-t-il devoile. On est confiants, on se doit de etre capables d’elargir le nombre de personnes en maisons. »

Pour le moment, les rassemblements a l’interieur ne peuvent depasser le cap des dix individus.

En point comptables debut novembre, le directeur quebecois d’la strategie de vaccination, Daniel Pare, s’etait surpris a rever d’un premier rendez-vous vaccinal pour l’integralite des enfants avant nos Fetes. Le premier ministre a confirme votre objectif mardi.

« On doit etre capables de donner une premiere dose tout le monde [ceux qui] le souhaitent d’ici Noel », a-t-il affirme.

Mardi apres-midi, au premier jour d’inscription, 80 000 bambins avaient deja votre rendez-vous pour la premiere dose. « C’a l’air tres populaire », s’est rejoui le premier ministre.

Le succes en vaccination des 5 a 11 ans pourrait avoir des repercussions importantes non seulement i  propos des festivites de Noel, puis sur la sortie de crise quebecoise. Lors https://datingmentor.org/fr/jeevansathi-review/ de son discours d’ouverture, en octobre, le premier ministre avait affirme qu’une fois votre operation terminee, l’etat d’urgence sanitaire tomberait.

S’il avait d’abord fixe une balise — 80 % des jeunes vaccines avec deux doses —, l’elu est revenu via ses paroles mardi. « On n’a pas besoin d’un chiffre qui reste aussi eleve que 80 % », a-t-il admis en anglais.

Pour le moment, affirme le premier ministre, c’est trop tot Afin de enlever le couvercle de l’etat d’urgence, un statut juridique qui permet au gouvernement d’imposer quelques restrictions sanitaires ainsi que d’attribuer des actes notaries de gre a gre.

« L’urgence sanitaire permettra au gouvernement de poser certains gestes qu’il ne pourrait nullement, a autre normal, poser, a souligne le premier ministre. Je vous donne des exemples : obliger nos masques au sein des classes primaires, le passeport vaccinal, nos primes… »

Avec six semaines d’intervalle entre des deux doses administrees a toutes les bambins, « on va avoir un gros de mois de fevrier », a evalue M. Legault, laissant derriere lui un indice du calendrier qu’il priorise.